En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Infirmerie et santé

APPRIVOISER LES ECRANS

Par VERONIQUE LAPERGUE, publié le jeudi 27 juin 2019 11:36 - Mis à jour le jeudi 27 juin 2019 15:40

Comment protéger ses enfants d’un usage excessif ?

Les écrans ne sont pas mauvais par nature. C’est leur usage qui peut l’être.

L’enjeu n’est donc pas de les bannir mais d’apprendre à nos enfants à les gérer en fixant dès leur plus jeune âge des règles de bon usage. Ces règles doivent bien sûr être définies à la maison, par les parents, mais elles doivent aussi être enseignées à l’école.

« Il est possible de concevoir une diététique des écrans, afin d’apprendre à les utiliser correctement, exactement comme on apprend à bien se nourrir ».
Serge Tisseron, Apprivoiser les écrans et grandir.

Certains conseils peuvent aider les parents dans leur rôle d’éducation au bon usage des écrans :

- Limiter le temps d’exposition aux écrans : l’enjeu n’est pas de définir un temps limite de façon autoritaire et unilatérale mais d’impliquer l’enfant dans un processus d’autorégulation afin de le rendre autonome et de limiter ses risques de perte de contrôle à l’âge adulte.

Serge Tisseron suggère ainsi aux parents d’inciter leurs enfants, dès l’âge de 9 ans, à reporter dans un petit carnet le temps passé devant les écrans. L’avantage est que cela permet à l’enfant de prendre conscience du temps réel passé devant les écrans car ce temps est souvent sous-estimé ;

- S’intéresser à la pratique numérique de ses enfants en engageant avec eux un dialogue et en les accompagnant dans leurs découvertes. Cela consiste à parler avec eux de ce qu’ils découvrent à travers les écrans pour les aider à développer leur intelligence narrative. Mais il s’agit aussi de les accompagner dans le choix des programmes et jeux. Le plus grand danger est de laisser un enfant seul face aux écrans ;

- utiliser les écrans pour développer leur créativité en orientant ses enfants vers des activités de création (apprendre à dessiner, à faire des photographies, des origamis…) ;

- donner le bon exemple en s’imposant également une autodiscipline : comment expliquer à ses enfants la nécessité de s’auto-réguler si l’on est soi-même suspendu en permanence à son téléphone ou à sa tablette ?

Quand vous rentrez le soir à la maison, quand vous êtes à table en famille, pensez à vous déconnecter et profitez de ce temps de déconnexion pour interagir et dialoguer avec vos proches.

Enfin, il est indispensable de fixer un cadre et de définir des limites adaptées à chaque période de la vie. De même que la diversification alimentaire doit se faire en douceur, l’introduction des écrans dans la vie des enfants doit se faire de façon progressive en tenant compte des besoins propres à chaque âge.

Serge Tisseron a notamment défini la règle du « 3-6-9-12 » qui est devenue la référence en matière de pédagogie des écrans.

 

 

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1